La « super Lune » n’existe pas vraiment et n’a aucun effet sur les humains

Allez, comme en 2018, c’est reparti, avec la « Super Lune ». Avec celle du 21 janvier 2019 suivie de celle de février, tous s’en donnent à cœur joie. La Lune est énoooorme. Non. Et elle n’a pas non plus d’effet sur les humains. Explications.

Vous regardez la Lune pour prendre rendez-vous chez le coiffeur comme votre grand-père pour cultiver son potager. Vous êtes en pleine insomnie à chaque pleine Lune et vos collègues sont insupportables… Et bien tout cela n’a aucun fondement scientifique !

En pleine observation de la Super Lune, on est en droit de se demander si les effets de cette Lune vont eux aussi se multiplier, un petit tour du côté des nombreuses études scientifiques font tomber nombre de préjugés.

Il faut dire que les chercheurs ne sont pas du genre à accorder beaucoup de crédit aux croyances populaires, surtout quand ils n’arrivent pas à les expliquer.

Prenons dans l’ordre !

La perturbation du sommeil par la Lune a été anéantie par une étude scientifique canadienne menée par le Children’s hospital of eastern Ontario research institute.

Les chercheurs ont mené leur étude sur 5812 enfants (plus sensibles aux perturbations que les adultes) dans une douzaine de pays aux quatre coins du globe.  Le tout sur plus de 2 ans. Résultat ? Aucune différence entre la pleine Lune et la nouvelle Lune ! http://journal.frontiersin.org/article/10.3389/fped.2016.00024/full

Tant qu’aux cheveux qui poussent et aux graines qui germent mieux, aucune observation ne confirme ces mythes.

Et les accouchements alors, plus nombreux les soirs de pleine Lune ? « Mouais, bof », entend-on du côté des scientifiques. Ils expliquent le phénomène par le fait que quand il y a beaucoup d’accouchements pendant la pleine Lune, on le note alors qu’on ne trouve rien d’exceptionnel quand cela a lieu en temps normal…

Eric Chudler, un psychologue interviewé par Rustica, nous propose un bon résumé : « Quand il se produit quelque chose d’inhabituel et que c’est la pleine Lune, les gens peuvent remarquer l’astre et lui attribuer une responsabilité »

Une super Lune pas si grande

Et sinon, quitte à tout remettre en question, ces supers Lune, elles sont vraiment ééééénormes ?
C’est Science et vie qui s’y colle en détaillant « cette hystérie à propos de la pleine Lune ». Cela fait 70 ans que l’on attend cet « happening cosmique à ne manquer sous aucun prétexte… » ironise le magazine scientifique. Et d’expliquer : « lorsqu’elle se lèvera à l’horizon, la Lune paraîtra, effectivement, comme tous les mois, « énorme ». Ce sera, comme tous les mois, une illusion d’optique, un tour joué par notre cerveau. »

Tout n’est qu’illusion… Bonne observation !

 

Alexandre Marsat