En Limousin, des maisons en bois se montent en 7 jours

Qui n’a pas rêvé d’avoir sa maison en un temps record ? Une solution existe avec la maison ossature bois de l’entreprise Guillaumie basée à Aixe-sur-Vienne. Un jeu de construction grandeur nature qui permet de réduire sensiblement la durée du chantier.

Imaginez : seulement une semaine pour une maison de 80 m² hors d’eau, hors d’air construite par deux techniciens ! Une blague ? Non pas du tout. Comment réaliser un tel tour de force ? La réponse est simple, tout est préfabriqué en atelier, à l’abri des caprices de la météo. Et là encore, quelques semaines suffisent pour préparer les éléments et en deux jours chrono, les murs sont montés. Le chantier est ainsi réduit de 4 à 6 mois par rapport à une maison en parpaing ou en brique. Un défi relevé par le constructeur Guillaumie basé à Aixe-sur-Vienne (Haute-Vienne).

« Les éléments sont taillés dans nos ateliers sur des machines à commande numérique. Il faut dix à douze panneaux pour une maison de 100 m² par exemple, soit un mois pour les fabriquer », calcule Fabien Gaumy, le gérant.
« Nous fabriquons également les menuiseries, les planchers en bois et les caissons de toiture. Le bureau d’études réalise un gros travail préparatoire pour prévoir les débits et l’usinage de chaque composant au millimètre près afin que tout s’assemble parfaitement ».

Après usinage, les éléments sont traités IFH (insecticide, fongicide et hydrofuge). Histoire de faire fuir les bestioles xylophages et de garantir la durabilité de la maison.

90% de bois locaux

Au final, les démarches administratives d’obtention du permis de construire sont plus longues que pour construire la maison bois. Au moins six mois pour le feu vert !
Avec plus de 2 500 constructions en 40 ans, Guillaumie a évolué au gré des réglementations thermiques. Si les murs étaient autrefois en madriers massifs, l’ossature a été développée ainsi qu’un système constructif innovant avec isolation par l’extérieur. « Les madriers de 66 ou 90 mm d’épaisseur sont à l’intérieur de la maison et l’isolation composée de ouate de cellulose, panneaux fibre de bois et bardage se trouve à l’extérieur », ajoute le gérant.

Ce procédé 100% bois et 100% naturel confère une performance thermique optimale. La société privilégie également les bois de la région. « Nos maisons sont construites à 90% en douglas, sapin blanc et mélèze provenant du Limousin et d’Auvergne de même qu’avec des bois scandinaves très denses qui ont poussé lentement ». Pour sûr, c’est du solide ! De quoi tordre le cou à aux trois petits cochons.

Corinne Mérigaud