Foudre : sommes-nous vraiment protégés en voiture ?

Assis au volant, … ça va, vous êtes bien rassurés ? Il y a un orage terrible dehors mais comme vous êtes en voiture, pas de souci, vous ne risquez rien. De toute façon, les pneus vous isolent du sol… Vraiment ?

Raté ! Les pneus n’isolent rien du tout. En fait, la puissance électrique est telle que le pneu, même s’il est en matériaux non conducteurs (ou peu conducteurs car il y a aussi un treillis métallique), est très insuffisant pour isoler totalement de la foudre.

Les cyclistes, les motocyclistes ou même les automobilistes qui roulent en décapotables ont autant de risque que quelqu’un qui court sous l’orage.

La chance d’être en cage

Bon, maintenant qu’on a bien gâché votre voyage, passons aux faits : vous êtes quand même assez bien protégés dans une voiture fermée mais c’est grâce à la carrosserie métallique, pas grâce aux pneus. Cette carrosserie (pourvue qu’elle soit métallique) fait fonction de cage de Faraday.

Le principe est simple : lorsqu’une décharge électrique (ou électromagnétique) frappe un récipient conducteur fermé, les charges électriques qui courent à la surface s’équilibrent entre elles sans avoir besoin de combler les manques en passant par l’intérieur. La foudre frappe donc la voiture sur le toit, l’électricité parcourt toute la surface du véhicule et s’évacue… par le sol. Preuve que les pneus ne servent à rien en l’occurrence.

On est donc relativement à l’abri. Relativement… Parce que si vous avez une voiture toute pourrie et qu’au moment de l’impact vous êtes en contact avec une partie métallique reliée avec l’extérieur, vous allez prendre le jus. Inversement, si vous avez un véhicule ultra-moderne en fibre de verre, adieu l’effet cage de Faraday, vous prenez le courant presque comme si vous étiez à l’extérieur. Et c’est valable aussi pour les caravanes.

Isolation imparfaite

Et en tout état de cause, une voiture est une cage très imparfaite. Elle présente pas mal de faiblesses, notamment parce que l’air qui entoure l’éclair est chauffé à 30.000°C et que ça peut suffire à mettre le feu à l’automobile. Qui, de toute façon, a de fortes chances de voir son système électrique griller et ses pneus fondre.

Autre talon d’Achille : l’antenne radio. Les charges électriques ne pénètrent pas à l’intérieur d’une cage de Faraday mais c’est aussi le cas des ondes, d’où la nécessité d’avoir une antenne pour écouter la radio. Qui à son tour, peut servir de conducteur à la foudre.

Bien… maintenant que vous êtes bien flippés, une petite touche positive. Il est très rare que la foudre frappe directement une voiture. Généralement, elle tombe juste à côté et la charge électrique résiduelle du sol est suffisamment faible pour être stoppée… par les pneus cette fois-ci, qui peuvent isoler en cas courant faible.

Jean Luc Eluard