Sommeil : quelles règles devons-nous adopter pour bien dormir ?

C’est le sujet qui fait vendre le plus de livres et nous envoie souvent à la pharmacie : le manque de sommeil. Pire, des nuits trop perturbées ont des effets néfastes pour la santé : obésité, stress, problèmes cardiovasculaires,… Alors quelles sont les règles à respecter pour retrouver un bon sommeil ?

 

1- Avoir un rythme de vieux, c’est bénéfique

Si on apprécie la nouveauté, notre corps lui préfère un quotidien bien rôdé où les horaires sont respectés. Le secret d’un bon sommeil c’est en effet la régularité. Si vous vous levez un jour à 10 heures et le lendemain à 6h00, vous pouvez être certain que votre sommeil sera perturbé. De même, veillez à aller au lit toujours à la même heure et à vous lever à heures fixes. Testez un rythme très calé pendant 10 jours : c’est votre corps qui vous demandera d’aller au lit et se réveillera sans horloge tonitruante.
De même, votre corps apprécie un minimum de respect pour son sommeil : pas d’excitant, d’alcool, de repas trop riches, de débats enflammés (ou les 4 à la fois…). Et au moindre signe de sommeil envoyé par votre horloge biologique, ne luttez pas pour finir la saison de votre série préférée, sinon le train du sommeil ne repassera pas de sitôt.

2-Les écrans sont à bannir

Lorsque la lumière commence à baisser, c’est le moment où le cerveau va lancer un signal au corps pour sécréter l’hormone du sommeil : la mélatonine. C’est pour cela que l’on déconseille des environnements trop éclairés le soir. Pire est la lumière de nos tablettes et de nos smartphone. Leur rétroéclairage permis par les diodes électroluminescentes (LED) émet de la lumière bleue qui vient retarder la production de ladite mélatonine.

Et, comme on l’expliquait déjà dans Curieux.live : « ce sont surtout les enfants qui sont ciblés par la lumière bleue car leurs yeux filtrent moins bien la lumière reçue. La télévision, même avec des LED, a moins d’effets car l’écran est plus loin. »

3- Le couple dérange le sommeil

C’est le tabou de tous les couples et l’origine de nombreuses crises… Oui sa moitié est un facteur très perturbant pour le sommeil. Vous avez testé : elle se couche après vous, vient tirer la couette, allume la lumière pour lire… autant de comportements qui vous tire des bras de Morphée. Impossible de se caler sur le même rythme. Et cela continue donc toute la nuit, les différentes phases du sommeil ne sont pas les mêmes et votre conjoint-e bouge et vous réveille entre deux phases. Une vraie plaie mais il paraît que dormir séparé est un « tue l’amour ». Alors limitez les dérangements : au lit et extinction des feux à la même heure, lit jumeaux collés ou encore orthèse pour les ronfleurs, etc.
Le secret d’une vie de couple et… d’un long sommeil.

Dans tous les cas de figure, le sommeil est trop important pour le négliger, alors il ne faut pas hésiter à en parler à son médecin.

Alexandre Marsat