Les idées reçues sur le chocolat

Le chocolat est accusé de tous les maux et de toutes les vertus ! Difficile d’y voir clair dans tous les discours : entre ceux de l’industrie alimentaire et ceux des nutritionnistes, il y a un fossé, comblé par des légendes. Le tour des idées reçues sur le chocolat

1-Le chocolat rend-il accro ? Oui, mais…

Le non catégorique vient de l’OMS pour laquelle comme il n’y ni manque ni accoutumance, le chocolat n’entre pas dans les liste des produits addictifs. Le « oui mais… » c’est si on se penche un peu plus sur sa composition. Il contient en effet pas moins de 500 molécules dont certaines ont un effet clairement psychoactif comme la sérotonine qui combat la dépression ou une autre dont la composition est proche de celle des amphétamines.

En outre, sa consommation libère de la dopamine dans le cerveau qui est « l’hormone de la récompense », celle qui se libère lorsqu’on est heureux, ou que l’on prend une drogue. Mais tout ceci est plutôt limité et, sauf problèmes psychologiques autres, ne dépasse pas le simple plaisir que l’on éprouve à faire quelque chose qu’on aime… et à recommencer pour retrouver ce plaisir.

2-Le chocolat fait-il grossir ? Oui

Bien sûr qu’il fait grossir : c’est l’un des aliments les plus caloriques qui soient, autant que les cacahouètes et plus que le foie gras. Autant dire que si vous en êtes à une plaque par jour, mieux vaut surveiller votre balance. Et contrairement à une autre idée reçue, le chocolat noir n’est pas meilleur que le chocolat au lait à ce niveau. Une dizaine de calories en moins peut-être mais au point où l’on en est. La différence essentielle, c’est que les calories du noir viennent des graisses et celle du « au lait » viennent du sucre… choisissez votre camp !

3-Le chocolat est-il bon pour le cœur ? Oui, mais attention

C’est un des grands mystères du chocolat qui est bon pour le cœur… à la seule limite qu’il contient des tonnes d’acides gras saturés qui sont néfastes pour le taux de cholestérol. Mais tous les chocolats ne sont pas égaux : il faut privilégier ceux qui contiennent le plus de pâte et le moins de beurre de cacao, donc le très noir (au delà de 80 %, c’est bien). La pâte contient du polyphénol, un antioxydant utile à la prévention de l’infarctus et des AVC. Mais il faut y aller mollo : il y a un moment ou ce qui est bon devient nocif en trop grande quantité.

4-Le chocolat provoque des lourdeurs d’estomac ? Non, même si…

La fameuse « crise de foie » due au chocolat ! Certes le chocolat est riche en fibres mais ce n’est pas non plus un laxatif. Cette légende vient de ce qu’il est principalement consommé pendant les fêtes où l’on abuse d’aliments gras et la vésicule biliaire n’est pas ravie. Alors tout cela mélangé peut effectivement alourdir un peu les sensations. Mais il n’est pas plus laxatif que constipant. Certes, comme il est riche en matières grasses, il peut un peu ralentir le transit mais il ne va pas tout bloquer.

Jean-Luc Eluard