Comment réussir un Noël sans déchet ?

Comment concilier Noël et protection de la planète ? Réponse en trois trucs et astuces faciles à mettre en œuvre pour que la fête ne tourne pas à la gabegie.

« Il suffit de regarder ce qu’il reste par terre après le déballage des cadeaux pour se présenter la masse de papiers ou de déchets plastiques supplémentaires générées par les fêtes de fin d’année à l’échelle de la population » soupire Florence Clément, experte grand public auprès de l’ADEME. Pourtant, il est facile de réduire le tour de taille de nos poubelles, tout en étant… furieusement tendance.

Astuce n°1 : Du tissu plutôt que du papier

Utilisez du tissu et de jolis rubans pour emballer vos cadeaux. Une démarche très tendance, pour un effet garanti ! « Une vieille nappe ou un vieux chemisier découpé, un foulard que vous ne portez plus feront très bien l’affaire. Les tissus pourront être réutilisés à l’infini et ne viendront pas alourdir votre poubelle ». De nombreux sites dédiés au « faire soi-même » proposent des tutoriels ou une initiation au Furoshiki, l’art de l’emballage japonais. A défaut, privilégiez des boîtes cartonnées ou des sacs épais qui pourront être réutilisés.

Astuce n°2 : Et si on osait les arts de la table ?

Osez être chic ! Une belle nappe en tissu ou une jolie décoration en matériaux naturels ont tout de même plus d’allure qu’une nappe en papier et des plateaux en plastique. Il vous manque des plats ? Empruntez-en aux amis ou aux voisins ou allez donc voir si vous ne trouvez pas votre bonheur dans une recyclerie ou lors d’un vide-grenier. Pour votre déco, allez donc chercher l’inspiration dans la nature plutôt que dans les rayons surpeuplés d’une grande surface. Quelle que soit votre source d’approvisionnement, privilégiez les matériaux naturels.

Astuce n°3 : Trier, un jeu d’enfant!

Se reposer ne doit pas être synonyme de relâchement… des habitudes. Pendant et après les fêtes, le tri continue. « C’est d’autant plus facile que 24 millions de Français ont aujourd’hui accès au « tout tri ». Dans certains endroits tous les emballages papier, plastique, polystyrène peuvent d’ores et déjà être placés dans le bac jaune ». Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre centre de tri. Attention, en revanche, aux sapins naturels couverts de neige artificielle ou colorés qui ne se recyclent pas. Après les fêtes, ils seront enfouis ou brûlés, générant des émissions toxiques pour la santé et l’environnement. Et si bannir ce type d’achat faisait partie vos prochaines bonnes résolutions pour la planète ?

Alexandrine Civard-Racinais

Quand les papiers cadeaux ne sont pas… en papier

Aussi surprenant que cela puisse paraître, «  les papiers cadeaux ne sont pas tous en papier », souligne Florence Clément. Certains sont doublés d’un film plastique, mouchetés de paillettes, métallisés ou brillants… et ne se recyclent pas. Mieux vaut donc s’abstenir de les collectionner et privilégier les papiers cadeaux… en papier recyclé et recyclable. « Tout en gardant à l’esprit que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas. Car le recyclage n’a pas un coût zéro pour la planète ».