Désastre pour la biodiversité australienne, retour de C’est pas sorcier, … l’actu en bref

Si vous avez raté les infos scientifiques les plus croustillantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

1- Epidémie de gastro-entérite chez… les huîtres

Si vous êtes malade après avoir avalé des huîtres, ce n’est pas qu’il y en avait une mauvaise dans la bourriche. Vous courez aux toilettes car elles vous ont refilé la gastro ! Pourquoi ? La majeure partie de la France est en alerte rouge à la gastro-entérite selon le réseau sentinelles. Et où partent les bactéries de la gastro… dans les toilettes et donc les eaux usées. En cas de pluies, elles se diffusent partout comme l’explique Philippe le Gal, président du Comité régional de Bretagne Sud cité par Ouest France. Il incrimine les rejets côtiers : « Nous avons depuis Noël un phénomène de gastro-entérite, mais les rejets ne sont pas toujours bien traités par les stations d’épuration et le virus se retrouve en milieu maritime, ce d’autant plus avec les pluies que nous avons eues ».
En attendant un retour à la normale, la vente d’huîtres, provenant de la baie du Mont-Saint-Michel et la zone conchylicole d’Hirel (Ille-et-Vilaine) et dans une grande partie du Morbihan, est interdite tout comme le ramassage des coquillages.
Comme nous mangeons tout de ce mollusque jusqu’au système digestif, on avale toutes les bactéries avec,… mieux vaut être prudent.

2- Les incendies australiens condamnent la biodiversité

Les chiffres des bilans réguliers des terribles incendies qui ravagent l’Australie en pleine canicule sont toujours aussi impressionnants. L’un d’entre eux doit attirer l’attention comme le rapporte Le Monde : « près de 480 millions de mammifères, oiseaux et reptiles ont déjà été tués, blessés ou forcés de fuir les flammes depuis le début des incendies ». Et ce dans uniquement un état : celui de Sydney (Nouvelle-Galles du Sud) représentant seulement un dixième de l’Australie.

Si on regarde ce chiffre à l’échelle du monde ou des animaux tués pour être mangés, cela pourrait être relativisé. Le problème c’est que l’Australie, cette île-continent possède une biodiversité et des espèces uniques, endémiques, souvent menacées. C’est le cas du très médiatisé Koala mais aussi de l’ornithorynque et du kangourou. Les experts sont très inquiets et pensent qu’il faudra de très nombreuses années pour reconstituer cette vie sauvage. Un bilan qui sera certainement terrible comme l’explique Franck Courchamp, directeur de recherche au CNRS et écologue à l’Express : « Dans ce décompte, on ne parle ni des amphibiens, ni des insectes, ni des plantes. À terme, le désastre sera colossal ».

3- C’est pas sorcier revient avec Max Bird

Petits ou grands, les passionnés de sciences regrettaient l’arrêt de l’émission mythique de France 3 « C’est pas sorcier » avec Jamy Gourmaud, Fred Courant et Sabine Quindou en juin 2014 après 20 saisons ! Depuis samedi dernier 4 janvier 2020, ils peuvent rallumer leur petit écran sur France 4. Aux manettes, on retrouve le célèbre youtubeur scientifique Max Bird. Un rêve de gosse ? Il explique au Figaro : « J’étais un dingue de l’émission. Je pense que je devais me sentir tellement privilégié d’avoir accès à un tel travail de clarification ».

A ses côtés, on retrouve Professeur Feuillage (Mathieu Duméry), un autre youtubeur (chroniques écologiques) spécialisé en environnement et auteur du livre Comment devenir écolo sans devenir chiant. Autre temps, autres mœurs, la troisième comparse de la bande est une humoriste et comédienne belge, Cécile Djunga.

Alexandre Marsat