Covid-19 : le point sur la situation pour vos vacances en Europe

Les vacances commencent sur un continent européen déconfiné mais pas épargné. L’industrie touristique encourage les voyages. Mais ceux-ci restent soumis aux incertitudes d’un virus qui réapparaît en hausse ici ou là

 

Espagne : réouverture des frontières… dans l’incertitude

L’Espagne a ouvert ses frontières aux pays de l’espace Schengen. Mais en même temps, elle doit gérer 11 nouveaux clusters d’apparition de la maladie. Certains sont difficiles à contenir car ils concernent des ouvriers agricoles saisonniers sans adresse fixe. De la même manière, l’application de traçage des malades (Radar Covid) est en phase de test depuis cette semaine. Il existe de nombreux doutes sur la manière de la faire télécharger de manière suffisamment importante.

Dans le même temps, les étrangers arrivant par avion doivent remplir un formulaire disponible sur un portail dédié. Ils recevront un QR code qui permettra de les tracer. La Grèce et Chypre ont institué un système similaire.

Autriche : reconfinement à Linz et tests dans le tourisme

Le jour même où le déconfinement était accéléré avec l’autorisation des sports d’équipe et de contact, le secteur de Linz a été partiellement reconfiné. Les écoles, maternelles et garderies y seront à nouveau fermées pour une semaine.

Dans le même temps, le gouvernement met le paquet sur le tourisme en prenant en charge tous les tests pour les professionnels du secteur. Ils auront tous droit à un test par personne et par semaine gratuit.

L’objectif est aussi de sauver la saison d’hiver, où tous les touristes et le personnel se retrouvent dans des lieux clos. De la même manière, les travailleurs du sexe ont de nouveau le droit de reprendre leur activité en suivant des protocoles très précis, notamment en « réduisant les contacts corporels au strict nécessaire. »

Suisse : masque obligatoire dans les transports et commerces

Le port du masque va être obligatoire pour la première fois dans les transports suisses, y compris les téléphériques. Il ne l’est pas dans les magasins même s’il est recommandé, sauf dans les cantons de Vaud et du Jura où il est obligatoire depuis vendredi 3 juillet. Le pays, relativement épargné, a rouvert ses frontières le 15 juin. Malgré une quarantaine imposée aux ressortissants de pays considérés comme à risque, la Suisse a enregistré une augmentation de 134 % du nombre de cas (à partir cependant d’un chiffre assez bas). Dans le canton du Jura, à la frontière française, le personnel et les élèves de deux écoles ont été placés en quarantaine.

Irlande : des fêtes de déconfinement… et une 2ème vague

Plusieurs milliers de fêtards et de buveurs se sont rassemblés dans les rues de Dublin pour célébrer le premier week-end de déconfinement. Malgré les restrictions à l’ouverture des pubs, la plupart des gens avaient apporté leur propre alcool ou allaient se servir dans les établissements autorisés à faire de la vente à emporter. Une fête improvisée qui a consterné les médecins. Selon le président de l’association des médecins généralistes, « après ce que j’ai vu, je peux dire qu’on n’est plus qu’à quelques semaines d’une deuxième vague. Mes collègues ne sont absolument pas prêts psychologiquement pour cela.»

Jean-Luc Eluard
Image par marclou de Pixabay