Oui, le climat a toujours varié mais l’homme n’était pas responsable…

L’idée selon laquelle le climat a toujours varié, indépendamment de toute contribution humaine circule toujours abondamment sur la toile et les réseaux sociaux. Elle est pourtant fausse. Décryptage

Il en va des idées reçues sur le réchauffement climatique comme du coronavirus SARS-Cov2, elles circulent activement ! À la passion des climato-sceptiques ou climato-dénialistes, il convient donc d’opposer la raison. Tel est le salutaire travail auquel s’est attelé le chercheur François-Marie Bréon dans son ouvrage « Réchauffement climatique » publié par HumenSciences.

1- Le climat a toujours varié

VRAI & FAUX. Sur les quatre milliards d’années de son existence, notre planète a effectivement connu des périodes beaucoup plus froides, ou plus chaudes qu’aujourd’hui. Ces alternances « ont bien évidemment une origine naturelle et non humaine », rappelle François-Marie Bréon. « Depuis le début du XXe siècle, nous savons que leur origine repose sur l’orbite de la Terre autour du Soleil », dont les modifications lentes peuvent faire basculer notre planète vers une période froide ou chaude. Ce, sur une échelle de temps de plusieurs milliers d’années, voire plus.

Le rayonnement solaire, l’émission de particules dans l’atmosphère lors des éruptions volcaniques, ou encore la nature chaotique des circulations atmosphériques et océaniques peut également conduire à des baisses ou des hausses de température sur quelques années. Mais « toutes ces causes naturelles, même réunies, ne peuvent expliquer le réchauffement observé depuis les années 1970 » insiste ce physicien au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement.

2- La contribution de l’homme est nulle

FAUX. Aujourd’hui il y a consensus scientifique pour affirmer que la force motrice la plus susceptible d’influencer le climat provient des activités humaines et des émissions de gaz à effet de serre additionnelles provoquées par ces activités. « Il est très clair que la composition atmosphérique de la Terre s’est modifiée sous l’effet des activités humaines » souligne ainsi François-Marie Bréon, qui a participé à la rédaction du cinquième rapport du GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. N’en déplaise aux climato-dénialistes « Il n’y a plus de doute que c’est l’augmentation de l’effet de serre, en lien avec celle des concentrations de certains gaz liés aux activités humaines (CO2, CH4 et N2O), qui explique la hausse des températures observée depuis le début du XXe siècle. » La bonne nouvelle ? Même si la tâche est immense, des leviers d’action individuelle et collective existent !

Alexandrine Civard-Racinais

 

Pour en savoir plus

  • Réchauffement climatique (HumenSciences, 2020). L’ouvrage de François-Marie Bréon « ne vous dit pas ce qu’il faut penser, mais ce qu’il faut savoir ». Les questions les plus fréquemment posées sont soupesées à l’aune des connaissances scientifiques actuelles. En distinguant clairement les certitudes scientifiques et les simples hypothèses, l’auteur nous donne les moyens d’avoir une opinion éclairée.
  • Tout comprendre sur le climat et les impacts du changements climatiques, grâce aux vidéos du Réveilleur sur YouTube (chaîne recommandé par François-Marie Bréon).
  • En finir avec les idées reçues sur le changement climatique en 20 questions réponses (site du Réseau Action Climat France)

 

A lire sur Curieux !

https://www.curieux.live/2020/09/22/le-changement-climatique-a-lechelle-regionale-retour-sur-le-projet-acclimaterra/

https://www.curieux.live/2020/09/23/la-fonte-de-la-banquise-eleve-le-niveau-marin-cest-faux-2/

https://www.curieux.live/2019/10/04/les-humains-ont-ils-deregle-le-climat/