L’IVG est-elle dangereuse pour la santé ?

En France, 1 femme sur 3 a recours à une IVG entre ses 17 et 50 ans. L’interruption volontaire de grosesse est un acte médical encore trop souvent victime d’idées reçues. L’illustratrice Lucie Albrecht nous aide à faire le point sur ce sujet

Pour aller plus loin : American Psychological Association, OMS, L’Express, IVG Gouv, Planning Familial, Le Monde, Le Monde, Vie Publique, Revue Médicale Suisse