Des actus (positives) : Le Pic du Midi dévoile Mars avec précision, ondes radios venues de la Voie lactée

Si vous avez raté les infos scientifiques les plus marquantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

 

Des ondes radios détectées dans l’Espace

Et si les extraterrestres essayaient de communiquer avec nous ? L’actualité a dû faire frémir tous les ufologues. Un sursaut radio, sorte de puissante et brève onde radio a été détectée en provenance de la Voie lactée le 28 avril dernier. Après plusieurs mois d’enquête, les chercheurs viennent de publier leur recherche sur la provenance de cette dans Nature Astronomy. Cette intense onde provient des magnétars, des jeunes étoiles à neutron, expliquent les scientifiques. National Geographic précise : « C’est la première fois qu’un tel signal est associé à une source spécifique, ce qui offre une occasion inédite d’enfin étudier l’un de ces sursauts cosmiques en détail. »  Jusqu’à maintenant, certains pensaient que ces sursauts radio rapides pouvaient provenir des extraterrestres. Raté encore cette fois-ci.

L’AFP rapporte : « « Avant nous avions peut-être 50 modèles théoriques et maintenant nous en avons un expliquant le phénomène de FRB », a dit le Pr. Bing lors du point de presse. Il a évoqué, sans en exclure d’autres, un « scénario prudent », dans lequel tous les sursauts radio rapides dans l’univers seraient émis par des magnétars ».

Le Pic du Midi dévoile Mars avec précision

C’est l’observatoire français du Pic du Midi, situé dans les Hautes-Pyrénées qui offre la carte la plus détaillée de la planète rouge connue à ce jour. Cette carte globale a pu être réalisée au moment où Mars était très proche de la Terre au mois d’octobre quand elle était à moins de 62 millions de kilomètres de nous. Et comme l’indiquait Ciel et espace : « Même avec un instrument d’astronomie de 100 mm de diamètre, on peut donc discerner à sa surface des détails étonnants ». Et justement, c’est un amateur d’astronomie et journaliste au magazine, Jean-Louis Dauvergne, qui a réalisé cette carte avec un télescope de moins d’un mètre. Comme le révèle France 3 : « L’instrument d’observation n’est pourtant pas tout neuf. Financé en 1963 par la Nasa, ce télescope avait pour première vocation de réaliser un atlas de la Lune en 1963, destiné aux missions Apollo. »
Vous pouvez la regarder ci-dessous en vidéo, puis en 3D (avec une VRBOX)

Alexandre Marsat