Comment les poissons respirent-ils dans l’eau ?

«Être heureux comme un poisson dans l’eau », l’expression est mignonnette, mais, à s’y projeter, on craint la noyade. Il n’y a bien qu’eux pour pouvoir plonger et se remuer sans avoir besoin d’un tuba

Petits ou gros, poissons d’eaux de surface ou de grands fonds, comment font-ils, ces bougres-là, pour réussir à respirer dans l’eau ? Car oui, on peut respirer dans l’eau sans bouteilles de plongée. Pour cela, il faut reprendre nos cours de physique-chimie du collège : l’eau contient bien de l’oxygène, mais il est dissous.

Bon, maintenant, il n’y a plus qu’à pomper cet oxygène. C’est là que les poissons, comme les mollusques ou crustacés, ont pris un net avantage sur nous au gré de l’évolution. Ils ont tous des branchies, qui vont leur permettre de filtrer efficacement cet oxygène. Pour cela, ils avalent l’eau par la bouche, puis elle passe par le pharynx avant d’aller vers les branchies. Celles-ci, très vascularisées, possèdent une mince membrane pour contenir le sang. C’est au niveau de cette membrane que va se faire l’échange gazeux pour capter l’oxygène de l’eau, qui est directement envoyé dans le sang pour les besoins de l’organisme.

Mais attention, on parle bien là de poissons, il ne faut pas les confondre avec les cétacés, qui sont des mammifères « comme nous ». Les baleines, elles, vont remonter à la surface pour gonfler leurs poumons et replonger.

Pour les poissons, le processus assez simple, mais il nécessite de remuer une grande quantité d’eau, car le dioxygène (l’oxygène dissous dans l’eau) est peu présent. Les poissons ont 25 fois moins d’oxygène dans leur eau que nous dans l’air. Pour eux, respirer est un effort considérable, cela représente jusqu’à un tiers de l’énergie dépensée. Alors, la moindre baisse d’oxygène dans l’océan a des conséquences considérables sur la faune marine.

Une étude internationale vient de démontrer que, ces cinquante dernières années, les zones dépourvues d’oxygène ont quadruplé, impactant considérablement la vie marine, qui doit fuir ces endroits ou disparaître.