IG Nobel : l’obésité des politiques et la corruption, l’orgasme vide le nez, la barbe contre les coups, etc.

Un mois avant les Nobel, les IG Nobel viennent de récompenser les études scientifiques les plus loufoques. Sérieuses mais absolument décalées, dix études ont reçu un IG Nobel

C’est le rendez-vous inratable de l’année. La remise des IG Nobel permet de commencer la rentrée avec de belles tranches de rigolades. Si l’IG Nobel est un jeu de mots entre Nobel et ignoble, c’est surtout l’occasion de voir que l’on peut rire des sciences et que les scientifiques peuvent ne pas se prendre au sérieux. Si si.

En l’occurrence, cette année, ils ont encore mis la barre très haute. Chaque distinction permet de  repartir avec un prix impressionnant de  10 000 milliards d’anciens dollars zimbabwéens qui valent… rien.
Petites sélections de recherches qu’il fallait en effet absolument récompenser !

1- Politique, obésité et corruption

Mais c’est bien sûr ! Comment trouver un révélateur de la corruption des hommes politique ? Par la taille de leur ventre. L’obésité serait un bon indicateur de la corruption des élus. En plein démarrage de la campagne présidentielle française, certain vont devoir veiller à leur embonpoint.
C’est un enseignant à Montpellier Business School qui est à l’origine de la découverte. Pavlo Blavatskyy a passé au crible les photos de 299 politiques d’une quinzaine d’états ! L’obésité est plus fréquente dans les pays les plus corrompus. A lui l’IG Nobel d’économie.

2- L’orgasme sexuel permet de déboucher le nez

A la veille de la saison des rhumes, c’est une étude très utile qui a reçu l’IG Nobel de médecine. Pour les quatre chercheurs primés, le sexe « avec orgasme » comme ils disent permet de décongestionner le nez. A défaut d’avoir mal à la tête, une partie de jambes en l’air vous videra les narines.

3- La barbe comme amortisseur de coups

L’IG Nobel de la paix ravira tous les hipsters et autre barbus qui pensent que la barbe est encore à la mode. Elle est la preuve flagrante de l’évolution selon le biologiste de l’Université d’Utah, David Carrier. Il a expliqué que cette pilosité permet d’encaisser les coups de poing et autres savates que les hommes aiment à se donner.

4 – Les piétons entrent ou n’entrent pas en collision ?

Si vous vous ne vous êtes jamais posé la question, cela tombe bien… Deux équipes de chercheurs vous apportent la réponse après avoir planché sur les accidents entre piétons. La première a obtenu l’IG Nobel de physique en démontrant pourquoi les piétons ne se percutent pas tout le temps. La seconde a expliqué pourquoi ils peuvent quand même s’entrechoquer. Cela leur a valu l’IG Nobel de cinétique. Voilà voilà.

5- Quelles bactéries pour les chewing-gums collés par terre

Enfant, vous adoriez décoller les chewing-gums bien ancrés dans le bitume des trottoirs, sous les cris d’effroi de vos parents. Si, je vous assure, certains enfants le font de manière très méthodique.
Eh bien, il a fallu au moins autant de patience et de travail à cette équipe de recherche pour étudier les bactéries présentes dans ces chewing-gums collés ici ou là depuis des années. Ils méritaient bien l’IG Nobel d’écologie.
Maintenant, vous saurez si vos parents avaient raison ou non de se décomposer pendant votre mastication.

Alexandre Marsat