Des actus (positives) : l’IA détecte les hors-jeux, Des « mocassins » préhistoriques de 30.000 ans, les abeilles sonnent l’alarme contre les frelons

Si vous avez raté les infos scientifiques les plus marquantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

1- L’IA détecte les hors-jeux au football

Le hors-jeu. C’est certainement la faute de jeu la plus contestée des joueurs et joueuses de foot et leur aficionados. Et la bête noire des arbitres autant de champ que de touche. Alors, à l’heure où l’intelligence artificielle s’invite dans tous les domaines comme recours ultime, il ne manquait plus qu’elle arrive dans le foot.

C’est désormais chose faite grâce à la FIFA. La fédération internationale  a décidé de profiter de la Coupe arabe de football qui se déroule jusqu’au 18 décembre 2021 au Qatar pour tester cette technologie avant de la mettre en place pour la Coupe du monde de 2022 ! L’Usine digitale explique sur son site web : « Elle s’appuie sur 10 à 12 caméras disposées sous le toit du stade, qui suivent le placement des joueurs et du ballon. Pour détecter les hors-jeu, le système analyse la situation au départ de la passe, et la position de tous les joueurs impliqués dans l’action. (…)Le système collecte jusqu’à 29 données différentes par joueur, 50 fois par seconde. »
Et si vous n’avez toujours pas compris ce qu’est un hors-jeu, cette vidéo produite par l’Obs vous aidera :

2- L’homme préhistorique portait des « mocassins », il y a 30.000 ans

C’est une étonnante découverte qui a été réalisée dans la célèbre grotte de Cussac en Dordogne. Sept empreintes des pas ont été révélées dans les couloirs de la grotte. Mais pas n’importe quel pas. Des empreintes de quatre pieds droits et de trois pieds gauches chaussés ! Ils ont été inscrits dans dans le sol argileux de la grotte il y a 30.000 ans. Si l’homme ou la femme préhistorique avait marché ici pieds nus, des traces d’orteil auraient été conservés comme l’ont démontré les chercheurs en mettant eux-mêmes les pieds sur de l’argile. Sciences et Avenir précise que « tout indique qu’il ou elle portait des chaussures. Des chaussures souples à la façon de mocassins en cuir ».
Cette découverte a fait l’objet d’une publication scientifique, dans Scientific Report, dont Lysianna Ledoux, chercheuse au laboratoire PACEA de Bordeaux, est la première auteure.

Les scientifiques expliquent dans l’étude : « Les humains semblent avoir régulièrement porté des chaussures depuis au moins le début du Paléolithique supérieur. Cependant, en raison de la nature périssable de la chaussure, les archives archéologiques de sa présence pendant le Pléistocène sont pauvres. »
La grotte de Cussac découverte en 2000 est considérée comme le « Lascaux de la gravure » car elle est ornée de centaines de gravures paléolithiques, plus exactement de l’époque du gravettien moyen (30.000 ans), mais aussi de restes humains.

Si vous souhaitez découvrir cet exceptionnel site, « Carbone 14, le magazine de l’archéologie » de France culture lui a consacré une émission début 2021. Et Sud Ouest rappelle qu’« En Dordogne, l’aventure scientifique de la grotte de Cussac ne fait que commencer ».

3- Les abeilles asiatiques sonnent l’alarme pour faire fuir les frelons géants

C’est une étude scientifique tout en musique qui a été publiée dans la Royal Society Open Science. Une musique à vrai dire assourdissante comme on peut l’entendre sur cette vidéo car il s’agit pour les abeilles asiatique (Apis cerana) de donner l’alarme face à l’attaque du frelon géant (Vespa soror) quand il s’attaque à la colonie.
S’en suit une technique très scatologique pour repousser les frelons. Une fois l’alerte donnée, les abeilles tapissent la ruche d’excréments pour repousser leurs agresseurs…
Une technique expliquée l’an dernier sur Curieux.live que vous pouvez lire ici ou ci-dessous sur notre compte Instagram :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Curieux ! (@curieuxlive)


Alexandre Marsat