Le chocolat a de nombreuses vertus. Vérification des faits

Le « péché mignon » préféré des Français, le chocolat, a la réputation d’être bénéfique pour la mémoire, la circulation sanguine ou encore la concentration. Démêlons le vrai du faux

Amélioration de la mémoire, diminution de la pression artérielle, stimulation cérébrale, voilà une bonne raison de continuer à manger du chocolat. D’ailleurs, selon le syndicat du chocolat, la consommation moyenne s’élevait à 6,4 kg par habitant en France  

1- Un taux de magnésium intéressant

Dans l’hexagone, c’est le chocolat noir qui s’inscrit dans la tendance avec une consommation de 30% contre 5% en moyenne en Europe. Pour être appelé chocolat noir, celui-ci doit contenir de 35 à 99% de cacao, qui correspond à un taux de sucre plus faible, ce qui explique donc ses bienfaits. Il est constitué de 41,2 mg de magnésium. Le chocolat blanc quant à lui contient uniquement du beurre de cacao et 5,2 mg de magnésium. C’est le plus calorique. Enfin, le chocolat au lait est constitué de 15,5 mg de magnésium.  

2- Le chocolat comme médicament ?

The conversation explique qu’au XVI ème siècle, les communautés aztèques considéraient le cacao comme un remède divin pouvant guérir de toutes les maladies ou infections. Le cacao doit en fait ses vertus à son composant chimique majeur qu’est le flavanol, reconnu pour ses qualités anti-inflammatoires, immunostimulantes et anti-oxydantes. Ce qui revient à une amélioration de la circulation sanguine et donc une diminution des risques d’accidents cardio-vasculaires. Une étude publiée dans la revue Heart a constaté une réduction des risques d’AVC de 21% pour une consommation d’au moins un carré de chocolat par jour.

3- Elixir de jeunesse ?

Et ce n’est pas tout, le flavanol a aussi comme vertu d’être un stimulant cérébral, que ce soit au niveau de la concentration ou de la mémoire. Ce composant chimique, présent dans le cacao, peut également ralentir le déclin intellectuel lié à l’âge. Les résultats d’une étude parue dans la revue Scientific Reports démontrent après une série de tests cognitifs auprès de personnes âgées (50 à 75 ans) que l’apport en flavanols est corrélé à de meilleurs résultats aux tests, notamment ceux de mémoire.  

4- Mémoire et concentrations améliorées ?

Une autre étude parue dans la revue Nature a confirmé l’impact positif des flavanols sur les fonctions intellectuelles. Ainsi, des chercheurs ont concocté deux boissons, l’une riche en flavanols et l’autre amoindrie. Deux heures après que les volontaires ont consommé l’une ou l’autre boisson, les résultats étaient clairs. Les buveurs de flavanols présentaient une meilleure oxygénation du cerveau et une concentration plus importante. Les autres atteignaient ce résultat de manière plus lente.  

La parution de ces études devrait assurer au cacao de très beaux jours devant lui en termes de consommation. Évidemment, au-delà de leurs vertus intellectuelles, les flavanols restent tout de même riches en calories, gare donc à ne pas en abuser.

Les risques que présentent le chocolat concernent notamment la densité osseuse. En effet, l’American Journal of Clinical Nutrition a démontré que manger du chocolat affaiblit les os. Mais pour le moment, peu de chances de rencontrer la « chocapocalypse». 

Flora Monbec

Article réalisé dans le cadre d’un partenariat sur le Fact Checking entre Curieux et l’EFJ Bordeaux avec les étudiants de seconde et troisième années de cette école de journalisme.