Des actus (positives) : On sait pourquoi les Vikings ont quitté le Groenland, Des injections de dopamine contre Parkinson, L’audition retrouvée grâce à une médecine régénérative

Si vous avez raté les infos scientifiques les plus marquantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

1- La sécheresse a fait fuir les Vikings du Groenland

Les fans de la série Vikings se rappellent que Ubbe, en route vers l’Amérique du Nord débarque au Groenland, terre nouvelle pour les Vikings. La série prend certaines libertés avec la réalité historique car ce n’est pas le fils de Ragnar qui établira une colonie sur cette grande île mais Erik le Rouge lors d’une expédition, fuyant l’Islande. Toujours est-il que les Vikings se sont bel et bien installés ici dès la fin du Xème. Et la colonie viking va largement prospérer pendant plusieurs siècles sur cette terre au premier abord inhospitalière. Mais ils quittèrent l’île subitement au XVème siècle. Jusqu’alors plusieurs hypothèses étaient émises dont la baisse des températures ou la disparition des morses que les Vikings chassaient.  Selon une étude scientifique publiée dans la revue Science advances, c’est la sécheresse qui les a fait fuir.
Les chercheurs précisent dans leur étude : « la région a connu une tendance persistante à l’assèchement, qui a culminé au XVIe siècle. Un climat plus sec aurait considérablement réduit la production d’herbe, qui était essentielle pour l’hivernage du bétail, et cette tendance à la sécheresse est concomitante avec un changement de régime alimentaire nordique. »

2- Des injections de dopamine contre la maladie de Parkinson

C’est l’une des principales maladies neurodégénératives avec Alzheimer, la maladie de Parkinson touche 200.000 personnes en France, victimes de douleurs intenses. Un nouveau traitement permettrait de réduire considérablement les mouvements involontaires. Ce symptôme le plus visible de la maladie disparaît grâce à l’injection de dopamine selon un essai clinique. La maladie génère en effet une carence de cette molécule et des compléments sont pris par voie orale par les patients mais l’action est limitée et produit des effets secondaires. Alors le CHU de Lille a lancé une première mondiale expliquée par le docteur Caroline Moreau responsable de l’essai clinique : « La dopamine produite sans oxygène est stockée dans une pompe implantée en sous-cutané dans la région abdominale à laquelle est reliée un fin cathéter tunnelisé sous la peau, permettant de distribuer localement la dopamine dans les ventricules cérébraux évitant les effets indésirables périphériques. » A lire aussi dans Sciences et Avenir.

3- L’audition retrouvée grâce à une médecine régénérative

Aujourd’hui, les implants auditifs sont incontournables pour toutes celles et ceux dont l’audition a diminué. Une prothèse pas toujours évidente à porter et à supporter même si les entreprises développant ces appareillages ont fait de très grands progrès. Mais cela en sera peut-être fini des ex-sonotones grâce aux recherches du MIT. Les chercheurs se tournent vers une médecine régénératrice qui s’appuie sur les cellules souches. A lire dans Plein Vie.

Alexandre Marsat