« Ce n’est pas bon de se laver quotidiennement ». Vérification des faits

Se laver tous les jours est-il nécessaire ? Alors que la douche quotidienne est une pratique de plus en plus courante dans la culture occidentale, certains la remettent en cause, mettant en avant les conséquences que cela peut avoir sur la peau. Démêlons le vrai du faux

Ces derniers mois, le sujet du lavage quotidien revient régulièrement, notamment avec les différents confinements et l’explosion du télétravail. Cette période, où les interactions sociales ont été limitées, a incité de nombreuses personnes à baisser leur fréquence de lavage. 

Un mois seulement avant le premier confinement, en février 2020, un sondage Ifop pour la société Diogène-France montrait que trois Français sur quatre effectuent une « toilette complète » au moins une fois par jour. Aux États-Unis et en Australie, ce sont respectivement les deux tiers et plus de 80% de la population qui se lavent quotidiennement, d’après un article du Harvard Health Publishing. En Chine, près d’une personne sur deux se douche seulement deux fois par semaine.

Pour beaucoup, et plus particulièrement en Occident, le lavage quotidien est une habitude entrée dans les mœurs, notamment pour des raisons sociétales, d’hygiène et de propreté. Dans l’esprit d’une majorité de la population, se laver plus souvent revient à être plus propre, ce qui en réalité n’est pas forcément le cas. 

Une douche quotidienne n’est pas nécessaire…

Une fréquence de lavage trop importante peut nuire à l’épiderme. « La douche ou le bain enlèvent une partie du film hydrolipidique de la peau. Une fine pellicule protectrice, mélange de cellules mortes de la peau, de sueur, d’eau, de kératine et de sébum, qui conserve l’hydratation de la peau et protège contre les agressions extérieures causées par les bactéries et les frottements », expliquait la dermatologue Marie-Estelle Roux à Madame Figaro.

En effet, la douche enlève les milliards de bactéries présentes sur notre peau, parmi lesquelles se trouvent des « bonnes » bactéries qui protègent des infections. D’après l’article du Harvard Health Publishing, « notre système immunitaire a besoin d’une certaine stimulation par des micro-organismes normaux, de la saleté et d’autres expositions environnementales afin de créer des anticorps protecteurs et une mémoire immunitaire. » 

… Mais un lavage partiel a minima 

Si deux ou trois douches par semaine peuvent suffire, il est important de laver quotidiennement certaines parties de notre anatomie. « En nous cantonnant chaque jour à la toilette dite « du chat » (qui correspond au lavage du visage et de certaines parties du corps comme les aisselles, les aines, les parties intimes…) et en nous lavant complètement une fois tous les deux jours, nous serons tout aussi propres que si nous passons sous la douche quotidiennement », témoignait à Madame Figaro le docteur Guibal, dermatologue à l’hôpital Saint-Louis à Paris. 

Cependant, le fait de se doucher tous les jours n’est pas une habitude à absolument perdre et n’est pas dangereuse en soi pour la santé. Selon le métier exercé, l’activité physique pratiquée ou encore la période de l’année (notamment l’été), se doucher tous les jours peut être nécessaire. 

Il est toutefois possible d’en limiter les conséquences en appliquant certains gestes. Les spécialistes conseillent notamment d’utiliser des savons gras pour permettre une meilleure hydratation de la peau. Les experts préconisent également de ne pas trop frotter et de se laver avec la paume de la main afin d’éviter d’agresser la peau. 

Vincent Tessier

Article réalisé dans le cadre d’un partenariat sur le Fact Checking entre Curieux et l’EFJ Bordeaux avec les étudiants de seconde et troisième années de cette école de journalisme.