Schizophrénie : et si c’était parfois le système immunitaire ?

Aujourd’hui, on parle des schizophrénies avec l’illustratrice Anaïs Slaney et plus particulièrement des recherches de Laurent Groc et de son équipe à l’Institut interdisciplinaire de neurosciences (IINS / CNRS, Université de Bordeaux), qui étudient les effets des autoanticorps sur le récepteur synaptique N-méthyl-D-aspartate (NMDA). Des recherches qui pourraient offrir de nouvelles options de prise en charge thérapeutiques pour un 1 patient sur 5 souffrant de schizophrénie