Quels aliments pour une bonne mémoire ?

Ah ! si seulement nous pouvions prendre une gélule et tout garder en mémoire. Une potion magique qui nous permettrait de ne jamais perdre nos mots et de réciter un livre en entier sans effort.

Il n’y a bien que Panoramix pour dénicher une telle substance. Pourtant, c’est ce que promettent certains laboratoires. Des officines épinglées par une enquête du magazine « 60 millions de consommateurs » au printemps dernier. Des publicités mensongères. Les compléments alimentaires ne permettent pas de booster la mémoire, de mieux réviser pendant le bac ni même de limiter le déclin lié à l’âge… Inutiles mais aussi souvent dangereux car ils peuvent interagir de manière néfaste avec d’autres médicaments. Cependant, cette juteuse course aux compléments a un aspect positif : elle prouve que nous sommes conscients que la mémoire se nourrit et que le vieillissement n’est pas une fatalité. En outre, des études menées ces dernières décennies mettent en évidence que certains nutriments vont agir avec efficacité sur la mémoire, et plus globalement sur le cerveau.

Les premiers sont les oméga 3. Et il n’est pas nécessaire d’avaler un comprimé. Ces acides gras se retrouvent dans les poissons comme le saumon et le maquereau ainsi que dans les fruits secs. Ils permettent de protéger les neurones. Par ailleurs, le sucre, ou plutôt le glucose, fait office de carburant du cerveau. Dès que ce dernier tourne à plein régime, il faut alimenter sa chaudière en calories. Pas étonnant qu’en plein examen les élèves dévorent des sucreries. Mais, comme pour une activité sportive, il ne faut pas hésiter à privilégier les sucres lents – les pâtes, le pain, les pommes de terre, etc. pour tenir sur la longueur. On peut également citer les antioxydants comme les fruits rouges, la betterave, l’artichaut… Ils permettent de lutter contre la dégénérescence neuronale. En revanche, on ne connaît pas avec précision tous les effets de ces aliments sur notre mémoire et d’autres éléments sont à prendre en considération : les carences ou excès, la fatigue, l’âge, les maladies…

Mieux vaut alors favoriser une alimentation équilibrée, clef d’une bonne santé. Le régime méditerranéen qui privilégie les fruits et légumes et préfère les poissons à la viande fait consensus chez les médecins.

Chronique réalisée en collaboration avec le Mag de Sud Ouest.

Image par Beth Thomas de Pixabay