Ces géants des mers qui peuplent notre côte atlantique

En période estivale, la tortue luth, le poisson lune et le requin pèlerin peuvent être observés au large de notre façade maritime, et parfois près des côtes

Requin pèlerin, tortue luth et poisson lune, si vous avez la chance de croiser le sillage de l’un de ces géants des mers, pensez à partager vos observations avec les scientifiques. Ces trois espèces, encore méconnues, font en effet l’objet de programmes de sciences participatives. Vous les contribuerez ainsi à l’amélioration des connaissances scientifiques.

1. La tortue luth

La tortue luth est la plus grande des tortues marines. Elle peut mesurer jusqu’à 1,90 mètre de long et peser plus de 600 kilos. Elle est aussi la seule à arborer une pseudo-carapace ressemblant à du cuir et ne possède ni griffe ni écaille.

Que fait-elle là ? Les tortues Luth sont régulièrement observées en été sur la façade atlantique, où elles se nourrissent de méduses. En 2019, 56 signalements ont été enregistrés.

A qui signaler sa présence ? Cette tortue fait l’objet d’un programme de sciences participatives porté par l’Aquarium La Rochelle et l’Observatoire Pélagis (La Rochelle Université – CNRS). Tel. 05 46 34 00 00.

Cette tortue luth a été photographiée dans le parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis qui concentre à lui seul 47,4% des observations enregistrées en 2019. PHOTO DR  Georges Dussauce / Aquarium La Rochelle

2. Le poisson-lune

Le poisson-lune est le plus grand représentant des poissons osseux. Il peut atteindre 3 m de longueur pour quelques tonnes.

Que fait-il là ? En période estivale, des poissons-lunes sont parfois observés près des côtes, nageant en surface pour se nourrir et se réchauffer. On les reconnaît grâce à leur nageoire dorsale qui s’agite hors de l’eau. En 2019, 72 individus ont été signalés sur la façade Manche-Atlantique dont 24 dans les eaux charentaises, girondines ou basques.

A qui signaler sa présence ? Ce poisson fait l’objet d’un programme de sciences participatives porté L’Aquarium La Rochelle et l’Observatoire Pélagis (La Rochelle Université – CNRS). Tel. 05 46 34 00 00.

3. Le requin pèlerin

Le requin pèlerin est le second plus grand poisson du monde après le requin baleine. Il peut atteindre 12 mètres de long et peser jusqu’à 4 à 5 tonnes !

Que fait-il là ? En été, les requins pèlerins sont présents en Atlantique nord-est, où ils se nourrissent de zooplancton. Si la côte sud de la Bretagne reste « LE spot » d’observation, plusieurs signalements ont été rapportés ces dernières années au large des côtes girondines et charentaises, notamment sur le plateau de Rochebonne.

A qui signaler sa présence ? Ce requin fait l’objet d’un programme national de recensement des observations. Un formulaire est en ligne sur le site de l’APECS.

Par mer calme, il est possible d’observer ce pacifique géant nageant lentement sous la surface, gueule béante. PHOTO DR Alexandra Rohr / APECS

Alexandrine Civard-Racinais

Photo de Une : Cetorhinus_maximus_by_greg_skomal_License CC0