Vous connaissez certainement les trous noirs, ces immensités aussi impressionnantes qu’effrayantes… Mais connaissez-vous les trous blancs ? Tout aussi effrayants et vertigineux, se cachent derrière cette appellation, les possibles miroirs des trous noirs.

Même si la notion physique n’est pas encore établie autour du « trou blanc », hypothétiquement, il pourrait s’agir d’un miroir inverse temporel du trou noir.

Un trou noir est une région de l’espace où la gravité est si intense que rien, pas même la lumière, ne peut s’échapper de son champ gravitationnel. Les trous blancs ont été hypothétiquement envisagés comme l’opposé des trous noirs, où la matière, au lieu d’être aspirée à l’intérieur, serait expulsée. Cependant, il est important de souligner que le concept de trou blanc n’est pas largement accepté dans la communauté scientifique, car il soulève des questions théoriques et des paradoxes.

En résumé, bien que le terme « trou blanc » puisse être évoqué dans le contexte de la science-fiction ou de certaines spéculations théoriques, il n’a pas de fondement solide dans les théories scientifiques actuellement acceptées.

Newsletter Curieux !
Recevez chaque semaine la newsletter qui démêle le vrai du faux et aiguise votre curiosité !