Si vous avez raté les infos scientifiques les plus marquantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

1- Dès 2200 pas par jour, les effets sont bénéfiques pour le corps

Des petits pas, des petits pas, toujours des petits pas, des petits pas… « Il faut faire 10 000 pas par jour », cette phrase devenue un slogan médical pour être en bonne forme est en réalité décriée depuis des années. Personne ne peut en effet certifier qu’il faut marcher 10 000 pas par jour pour être en bonne santé. Car tout aussi étonnant que cela puisse paraître, rien, aucune étude ne permet de valider ce slogan. Pire, cette phrase des 10 000 pas est d’abord arrivée sous la forme d’une pub pour vendre un podomètre en 1965. C’est un peu comme le Père Noël, intégré dans l’imaginaire collectif, on en oublie son origine commerciale…

Jusqu’à maintenant les avis divergeaient sur le nombre de pas à réaliser quotidiennement. Car oui, si le fait de marcher évite a minima la sédentarité, et que le sport est évidement bon pour la santé, il faut savoir si l’injonction à marcher 10 000 pas a une réalité médicale tangible. 10 000 pas, c’est tout de même 6 kilomètres. Faut-il les faire d’affilée, en marche rapide ou lente, ou peut-on compter les petits déplacements dans notre couloir… ?

Autant d’incertitudes qui ont généré un débat scientifique sur la chose. Un débat qui vient (enfin) d’être tranché grâce à une étude menée par des scientifiques australiens. Ils ont confirmé ce chiffre-clé de 10 000 pas par jour. Pour cela, ils ont observé 72 174 participants pendant 7 ans, tous équipés d’un accéléromètre pour évaluer le nombre de pas et la sédentarité. Le seuil d’environ 10 000 pas est alors le meilleur pour voir diminuer considérablement les maladies cardiovasculaires (-21%), et la baisse de risque de mortalité (39%).

L’étude publiée dans le British journal of sports medicine indique même que les effets se font ressentir dès 2200 pas par jour.

Dans un communiqué de presse de l’Université de Sydney, Matthew Ahmadi, auteur de l’étude précise : « cela contient un message de santé publique important selon lequel tout mouvement compte et que les gens peuvent et doivent essayer de compenser les conséquences sur la santé d’un temps de sédentarité inévitable en augmentant leur nombre de pas quotidiens ». De quoi nous motiver derrière nos écrans à nous lever pour bouger notre corps…

Et rappelons la recommandation de l’OMS  sur l’activité physique nécessaire : « il faut consacrer au moins 150 à 300 minutes par semaine à une activité d’endurance d’intensité modérée ». Soit 30 minutes par jour.

2- Une espèce de poisson qui nage et marche découverte dans les fonds marins

Nager ou marcher, il faut choisir. Ce poisson n’a pas fait le choix. Vivant dans les profondeurs au large du Chili, le Chaunacops a été découvert par le Schmidt Ocean Institute. Rouge vif, les yeux noirs entourés de blanc grands ouverts, il ressemble à une marionnette ou une peluche pour enfant (voir ci-dessus) avec pattes et nageoires.

C’est l’une des incroyables espèces découvertes par cette expédition scientifique qui passe au crible une superficie de 53 000 kilomètres carrés de fonds marins. Ce Chaunacops fait partie d’une centaine d’espèces époustouflantes découvertes par la mission jusqu’à 4500 mètres de profondeur.

Alexandre Marsat

Newsletter Curieux !
Recevez chaque semaine la newsletter qui démêle le vrai du faux et aiguise votre curiosité !