Si vous avez raté les infos scientifiques les plus marquantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

1- Google lance une IA pour améliorer la stratégie des matchs de foot

Il y avait déjà 60 millions de sélectionneurs. Il pourrait y en avoir un de plus. Et pas n’importe lequel. Il s’agit d’une intelligence artificielle nommée TacticAI.

Cette intelligence artificielle développée par Google est testé dans un club de l’élite européenne : Liverpool FC. Avec l’un des plus gros budgets en Europe, ce club anglais ne lésine pas sur les moyens pour rester parmi les meilleurs.

C’est dans le cadre d’une convention de recherche avec Liverpool FC que Google a développé une intelligence artificielle permettant de travailler sur la technique des tirs de corners et l’emplacement des joueurs.

Dans un communiqué de presse, le géant américain présente TacticAI comme pouvant « fournir aux experts des informations tactiques, notamment sur les corners, grâce à une IA prédictive et générative. Malgré la disponibilité limitée de données de référence sur les corner, TacticAI obtient des résultats de pointe en utilisant une approche d’apprentissage profond géométrique pour aider à créer des modèles plus généralisables. »

Là où l’entraîneur passe son temps à élaborer des tactiques de jeu, cette IA lui permet de l’assister pour tirer les meilleurs corners qui seront transformés en but. 

TacticAI a élaboré sa stratégie de tir de corner après avoir analysé plus de 7000 corners joués par les joueurs de Liverpool.

Les résultats de l’équipe du programme deepmind de Google ont même fait l’objet d’une publication dans la revue Nature communications le 19 mars 2024.

Google précise : « Les sports comme le football sont également un domaine dynamique pour le développement de l’IA, car ils proposent des interactions multi-agents du monde réel, avec des données multimodales. » A trois mois du coup d’envoi de l’Euro de foot, les sélectionneurs n’ont qu’à bien se tenir. Après les critiques des supporters, voici l’IA qui se mettra elle-aussi à les conseiller…

2- Des ibis s’installent dans les Landes

Avec le chat, l’ibis est certainement l’animal le plus emblématique de l’Egypte. Mais voici l’échassier au long bec recourbé qui prend ses quartiers au cœur du Sud-Ouest, dans les Landes. C’est le journal Sud Ouest qui révèle qu’un photographe amateur a surpris des vols de l’oiseau africain dans les environs de Seignosse. Interrogé par le journal régional, l’ornithologue Florent Lagarde précise qu’il ne s’agit pas du très connu ibis sacré mais de l’ibis falcinelle.

Et on devra surement s’habituer à sa présence ici. L’expert précise que l’espèce « a besoin de zones humides pour se développer. Cela va donc être exponentiel dans les prochaines années. C’est ce que l’on a remarqué du côté de la mer Méditerranée, où la population a explosé en une quinzaine d’années. »

Car si cet ibis falcinelle est présent dans le Sud-Ouest, c’est bien à cause du réchauffement climatique. Le Museum national d’histoire naturelle rappelle que les ibis sacrés que l’on peut observer en France, eux ont été introduits sur notre territoire par des parcs zoologiques dont ils se sont échappés.

Alexandre Marsat

Newsletter Curieux !
Recevez chaque semaine la newsletter qui démêle le vrai du faux et aiguise votre curiosité !