Si vous avez raté les infos scientifiques les plus marquantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

1- Une fillette et son père découvrent une nouvelle espèce d’ichtyosaure

Voilà une actu qui va rendre les bambins encore plus passionnés de dinosaures qu’ils ne le sont. Une jeune fille de 11 ans a permis de réaliser une découverte paléontologique de premier ordre : le plus grand reptile marin âgé de 200 millions d’années. Ruby et son père se baladaient sur la plage de Blue Anchor dans le sud-ouest de l’Angleterre en quête de petits fossiles marins par une belle journée de mai 2020. Au lieu de petits coquillages fossilisés à mettre sur la cheminée, il ont découvert des morceaux d’un ichtyosaure géant !

Passionnés et amateurs éclairés, le père et sa fille ont compris qu’ils avaient devant leur yeux des bribes de mâchoire de ce géant des océans. Quatre ans auparavant, une partie de mâchoire de cette espèce avait déjà été découverte dans les environs. C’est en réalisant leur propre enquête que Ruby et son père ont trouvé l’article scientifique de Dean Lomax qui avait publié la description de cette première découverte dans la revue scientifique Plos One

Une espèce bien connue des paléontologues. Comme le décrit National geographic : « Au Trias, il y a plus de 201 millions d’années, les ichthyosaures parcouraient les mers. Prédateurs hors pair, ils étaient les orques de leur époque. (…) Nombre d’entre eux étaient des prédateurs monstrueux qui chassaient d’autres reptiles marins et toute autre proie plus petite qu’eux, un peu à la manière de nos orques actuelles. »

Le père et la fille ont tout de suite contacté le paléontologue de Bristol. Dean Lomax, tellement étonné de leur découverte et de leur expertise, les a associés à la recherche scientifique. Avec le premier et le second morceau de mâchoire, les chercheurs ont pu identifier qu’il s’agissait d’une nouvelle espèce d’ichtyosaure. Certainement la plus grande jamais trouvée au regard de la dimension de la mâchoire. Cette nouvelle espèce faisait certainement 25 mètres de long et porte désormais le nom d’Ichthyotitan severensis.

Sa description a fait l’objet d’une publication dans la revue Plos One en ce mois d’avril 2024. Justin Reynolds et sa fille Ruby maintenant âgée de 15 ans sont tous les deux co-auteurs de l’étude ! Une incroyable reconnaissance pour les deux amateurs. Et nul ne doute qu’une carrière de paléontologue est toute tracée pour Ruby.

2- Le renard aurait été domestiqué il y a 1500 ans

Le gentil goupil, détesté par les uns en raison de nombreux préjugés et de plus en plus protégé par les autres, aurait été domestiqué il y a 1500 ans. C’est en tout cas la conclusion d’une étude scientifique publiée par la revue Royal Society Open Science. Des chercheurs ont découvert un renard inhumé aux côtés d’humains dans un site funéraire daté de 1500 ans en Patagonie à Cañada Seca, au sud de l’Argentine.  

Ophélie Lebrasseur, co-auteure de l’étude explique à The Guardian : « Soit c’était un animal symbolique pour la communauté, soit il était enterré à sa mort avec ses propriétaires, soit avec les personnes avec lesquelles il entretenait une relation particulière ». Le fait que l’étude pointe qu’il a eu un régime similaire à celui des humains prouverait sa proximité avec ces chasseurs-cueilleurs.

Alexandre Marsat

Newsletter Curieux !
Recevez chaque semaine la newsletter qui démêle le vrai du faux et aiguise votre curiosité !