Le top 3 des mythes alimentaires

Mange tes épinards, si tu veux être fort comme Popeye (et moins fatigué). Qui n’a jamais entendu ce type d’injonction ? Pourtant cette allégation est… fausse. Comme la prétendue action brûle-graisse des extraits d’ananas ou la mauvaise réputation de l’avocat.

1 – L’ananas brûle les graisses

Haro sur la cellulite ! Pour lutter contre la peau d’orange, quoi de mieux que l’ananas ? L’un de ses composants : la bromélaïne, une protéase (enzyme) extraite de la tige fraîche de l’ananas, permettrait de lutter contre la cellulite et d’aider au maintien d’un poids normal. Sauf que cette allégation est FAUSSE. À ce jour, aucune étude scientifique n’a permis d’en faire la preuve.

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) ont d’ailleurs estimé que les compléments alimentaires contenant de la bromélaïne ou des extraits d’ananas ne POUVAIENT PAS mettre en avant de telles allégations santé. En revanche, ce fruit tropical peut parfaitement s’inviter de temps en temps à votre table dans le cadre d’un régime normal comprenant 5 fruits et légumes par jour.

 

2 – L’avocat n’est pas fréquentable ?

Trop gras l’avocat ? Avec 164 calories aux 100 grammes, ce fruit originaire du Mexique est effectivement plus calorique que la plupart des autres fruits frais, mais il serait dommage de le bannir de nos assiettes. Car l’essentiel de son apport énergétique est assuré par ses lipides, composés d’une majorité d’acides gras mono-insaturés qui contribuent au bon fonctionnement cardiovasculaire. Il est aussi très riche en fibres et en vitamine B9 (acide folique), ce qui fait de lui l’allié des femmes, notamment pendant la grossesse.

Il est donc urgent de réhabiliter l’avocat parmi les 5 fruits et légumes recommandés quotidiennement.  La consommation d’un demi-avocat ou d’un avocat de petite taille suffit.  On évitera idéalement de le faire venir du bout du monde et on privilégiera une culture bio et peu consommatrice en eau.

 

3 – L’épinard est l’aliment le plus riche en fer !

Contrairement à ce que croyait Popeye, les épinards ne sont pas les aliments les plus riches en fer ou en tout cas, pas le meilleur fer. En effet, le fer provenant des végétaux n’est pas le mieux assimilé par l’organisme. C’est dans les abats, la viande rouge, le poisson et les fruits de mer qu’on trouvera le fer appelé « fer héminique », mieux assimilé par l’organisme que le « fer non héminique » contenu dans les végétaux.

Et même parmi les végétaux, l’épinard est à la traîne. Le thym (> 80 mg), certains épices comme le cumin (> 60 mg) ou le curry, les légumineuses comme les lentilles ou les haricots blancs ou encore le persil frais sont plus riches en fer que l’épinard qui contient moins de 3 mg de fer pour 100 g d’aliments.

Alexandrine Civard-Racinais