Nos brosses à dents sont couvertes de matières fécales !

C’est une étude scientifique qui ne donne pas l’eau à la bouche… 60% des brosses à dents contiennent des matières fécales

Les scientifiques de la Société américaine de microbiologie ont décidé de dégouter tout le monde. Âmes sensibles s’abstenir : ils ont passé au microscope les brosses à dents présentes dans les salles de bains communes de l’université du Connecticut, fréquentées par une petite dizaine d’étudiant en moyenne.
Pas les brosses qui servent à récurer les toilettes, mais bien celles que l’on utilise matin et soir. Le constat est alarmant, ou plutôt gerbant !
60% des brosses à dents contiennent des matières fécales. Et pas juste en petite quantité. On y retrouve notre chère bactérie Escherichia Coli : présente dans la flore intestinale, celle qui peut vous filer la gastro-entérite ou à défaut une bonne colique.

Pas assez dégoutés ? Les auteurs de l’étude tiennent à préciser que « la principale inquiétude n’est pas la présence de sa propre matière fécale sur sa brosse à dents, mais plutôt le fait que cette matière fécale provienne d’un autre individu, qui contient des bactéries, des virus ou des parasites qui ne font pas partie de votre flore personnelle ».
Et ce n’est pas moins de 80% des bactéries présentes sur la brosse à dent qui ne sont pas celles de son propriétaire.

 

 

Ce n’est pas l’œuvre d’un gros crado… mais tout simplement de la chasse d’eau, qui diffuse ces bactéries à chaque fois qu’elle est tirée. Un peu comme ces séchoirs automatiques qui remue les bactéries. Allez, dans ce cas là on peut dire « remuer la merde ».

Et si vous pensez qu’il suffit de nettoyer votre brosse avant usage, ce n’est pas la peine, les bactéries restent. Oui, même sous l’eau chaude. Un peu de savon ? L’asperger d’un liquide antiseptique ? Non, rien n’y fait expliquent les chercheurs.

Allez, n’oubliez pas de vous brosser les dents pendant 3 minutes et 3 fois par jour pour que cela soit efficace.

 

Photo by George Becker from Pexels