Des actus (positives) : dinosaure sans dents, eau en quantité sur la Lune, grenouille de Loa sauvée de l’extinction

Si vous avez raté les infos scientifiques les plus marquantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

1- Oksoko avarsan, un dinosaure sans dents et avec un doigt en moins

Découverte après découverte, les dinosaures paraissent de moins en moins effrayants… Après les dinosaures à plumes, voici les dinosaures sans dents selon l’étude publiée par des scientifiques de l’Université d’Edinbourg dans la revue Royal Society Open Science. Le nouveau dinosaure nommé Oksoko avarsan a été découvert dans le désert de Gobi (Mongolie) où il était présent à la fin du crétacé (66-68 millions d’années). Son contemporain T.rex devait rire de lui s’il l’a croisé car l’étude de ses fossiles dévoile que l’Oksoko avarsan n’avait que deux doigts contre trois pour les autres dinosaures théropodes. Sciences et Avenir explique : « Les fossiles, remarquablement bien conservés, ont fourni la première preuve de la perte d’un doigt chez les oviraptors, de petits dinosaures théropodes. Il s’agirait d’une adaptation environnementale apparue quand ce groupe s’est déplacé vers de nouvelles zones géographiques comme l’Amérique du Nord et le désert de Gobi, supposent les chercheurs. »

2- La Lune possède beaucoup plus d’eau qu’imaginé

Avec roulement de tambours et direct live…, la Nasa a rendu public fin octobre lors d’une grande cérémonie d’annonce le résultat de deux études : l’eau sur la Lune est plus abondante que ce que l’on pensait. Nous savions depuis 2008 que la Lune possède de l’eau sous forme de glace dans de profonds et sombres cratères mais la Nasa a découvert que de l’eau est présente dans des micro-cratères, en surface. L’agence américaine évalue la présence d’eau à  600 millions de tonnes de glaces. Une aubaine pour les voyages vers Mars au lieu de charger trop d’eau en décollant de la Terre. Le Figaro explique : « Si on arrive à mettre au point des techniques d’extraction, cela représenterait une ressource potentielle pour de futures missions spatiales, notamment la Lunar Gateway, la future mini-station qui sera assemblée en orbite lunaire ».

 

3- La grenouille de Loa sauvée de l’extinction

Une bonne nouvelle pour la biodiversité est venue du Chili en cette fin de mois d’octobre. Felipe Ward, le ministre du logement et de l’urbanisme du Chili a lui-même lancé : « Aujourd’hui, nous avons une grande nouvelle pour l’écosystème mondial. » La nouvelle, trop rare, a retenu l’attention de la presse internationale : la grenouille de Loa a été sauvée de l’extinction. Tout commence par le sauvetage de 14 de ces grenouilles qui vivent dans un milieu très concentré autour du fleuve Loa, dans le désert d’Atacama. « Elles avaient été repérées dans un petit canal presque entièrement asséché dans la ville de Calama, au nord du pays, où 600 grenouilles étaient déjà mortes », explique l’AFP. Placées dans un zoo, l’opération de sauvetage a permis de donner naissance à 200 grenouilles.

A lire ici.


Alexandre Marsat