Des actus (positives) : reconstruction du télescope d’Arecibo, glyphosate et maïs OGM interdits au Mexique, océan sur les lunes d’Uranus

Si vous avez raté les infos scientifiques les plus marquantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

Le télescope d’Arecibo sur la voie de la reconstruction

Pour l’astronomie (ou les amateurs de James Bond), l’année 2020 s’était terminée sur une mauvaise nouvelle avec l’écroulement de l’imposant télescope d’Arecibo de l’Île de Porto Rico. Elle commence sur une belle note avec l’annonce par le gouvernement portoricain de sa volonté de reconstruire cet outil si important et historique pour la recherche astronomique. Après un demi-siècle de bons et loyaux la plateforme de l’observatoire, parmi les plus grands et réputé au monde, s’était effondrée. L’AFP expliquait alors : « deux câbles soutenant les 900 tonnes des instruments du télescope au-dessus de la parabole de 305 mètres de diamètre avaient rompu le 10 août et le 6 novembre, poussant la Fondation nationale des sciences américaines à annoncer son démantèlement ».

Le gouvernement portoricain va consacrer 8 millions de dollars à sa reconstruction. Pour cela, des fonds du gouvernement fédéral américain devront être ajoutés pour pouvoir espérer voir Arecibo renouer avec les grandes découvertes astronomiques. Le prochain président américain Joe Biden trouvera à son arrivée dans le Bureau ovale une pétition signée par 100.000 personnes demandant sa reconstruction.

Le Mexique ne veut plus de glyphosate et de maïs OGM

Le gouvernement mexicain vient d’annoncer qu’il se donnait trois ans pour sortir du glyphosate et du maïs OGM. Pour ce dernier, c’est une question de souveraineté alimentaire. Cette céréale n’est pas seulement originaire de la région, elle est surtout consommée quotidiennement par les Mexicains qui en importent pas moins de 715.000 tonnes par an. Soit le premier importateur mondial. Et les OGM nuisent à la préservation des maïs indigènes. Pour cela les autorités « révoqueront et s’abstiendront d’accorder des permis pour la dissémination dans l’environnement de semences de maïs génétiquement modifié » comme l’explique 20Minutes.

Le célèbre glyphosate, molécule d’herbicide notamment fournie par la firme Monsanto, s’attire lui aussi les foudres du gouvernement mexicain avec l’annonce de son interdiction d’ici 2024.
Le Mexique montre ainsi le chemin d’une agriculture plus écologique à l’échelle du continent américain. Et de l’Europe ?

Des lunes d’Uranus contiendraient de l’eau dans des océans souterrains

Pas besoin de repérer des très lointaines exoplanètes pour imaginer de la vie dans la galaxie. Notre système solaire pourrait en contenir dans des lieux encore insoupçonnés. Il en va ainsi des lunes d’Uranus. Cinq des plus grandes lunes des 27 lunes de la planète gazeuse pourrait posséder de l’eau, ouvrant la voie à une forme de vie possible. Il s’agit des plus grandes lunes d’Uranus où « des chercheurs soupçonnent que des étendues d’eau souterraines sont tapies sous la couche de glace », précise Science et Avenir.

Alexandre Marsat

Photo de couverture : Mariordo (Mario Roberto Durán Ortiz) sous la licence CC 4.0