Actus positives : Découverte d’une centaine de squelettes du XIIIe à Limoges, une célèbre albatros donne naissance à 70 ans

Si vous avez raté les infos scientifiques les plus marquantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

1- Limoges : le quartier médiéval de l’abbaye Saint-Martial révèle une centaine de squelettes du XIII ème siècle

 

Les archéologues qui fouillent depuis début février le pourtour de l’abbaye Saint-Martial viennent d’annoncer avoir trouvé une centaine de squelette du XIII ème siècle à seulement 40 centimètre sous la surface. S’il n’est pas rare de découvrir des tombes autour d’un édifice religieux, cette découverte permet de « compléter nos connaissances sur la population de ce secteur » comme l’indique l’Inrap.

L’Institut national de recherche archéologique préventive indique : « Certaines tombes sont « en pleine terre » (l’individu était enterré dans un linceul ou un cercueil de bois disparu), d’autres ont leurs parois doublées d’alignements de pierres. Les plus nombreuses cependant sont aménagées à l’aide de carreaux de terre cuite rouge (briques). »
Des anthropologues dégagent actuellement l’ensemble des squelettes avant de les étudier en laboratoire pour savoir de quels individus il s’agit (âge, sexe, pathologies, etc.).

Autre découverte : un important mur d’enceinte qui pourrait faire 20 mètres de large pour 5 mètres de profondeur. «Cela va remettre en  questions l’organisation de la ville à cette période » comme l’explique Christophe Maniquet, responsable des fouilles à France 3 (voir vidéo ci-dessous) parce que cela n’est pas mentionné dans les textes. On connaît très mal l’enceinte du X-XII ème siècle. Là on va apporter des informations sur l’environnement immédiat de l’abbaye Saint-Martial. »
Cette abbaye (détruite) est la première grande église romane de Nouvelle-Aquitaine. Consacrée il y a un millénaire, elle fut aussi un centre de création majeur du roman en France très réputé pour les manuscrits enluminés.

2- Une femelle albatros pond à 70 ans

Décidément Wisdom ne cesse de battre des records. Cette femelle albatros de Laysan bien connue des ornithologues et qui a droit à ce doux nom voulant dire « sagesse » avait déjà atteint un record de longévité. Si les albatros de Laysan (Phoebastria immutabilis) sont les oiseaux sauvages dont l’espérance de vie est la plus élevée les amène à vivre jusqu’à 50 ans, la célèbre Wisdom a décidé de multiplier ses entrées au Guiness book des records. Elle vient de donner naissance à un poussin alors qu’elle a atteint l’âge de 70 ans.
Geo.fr qui a repéré ce nouveau record précise : « Il s’agit au moins du 40e poussin qu’elle élève. Chaque année, la femelle retourne sur son site de nidification dans l’atoll des Îles Midway, au large de Hawaii, dans l’océan Pacifique. Depuis 2010, elle a pour compagnon un mâle du nom d’Akeakamai. »
Un précision importante car la vie de couple est importante chez les albatros pour élever leurs poussins.  Le US Fish and Wildlife Service qui a annoncé cette naissance explique même que « pour trouver un compagnon, les albatros juvéniles font ce que les humains font depuis des milliers d’années, ils organisent des soirées dansantes ». Pour suivre la vie de la célèbre, vous pouvez vous rendre sur le blog de l’US Fish and Wildlife Service.

Alexandre Marsat