« Si vous avez raté les infos scientifiques les plus marquantes ou étonnantes, Curieux.live vous offre une séance de rattrapage

1- Bien pressées, les pommes sont encore meilleures pour la santé

« Mangez des pommes ». Les plus de trente ans se souviennent de cette phrase mythique des Guignols de l’Info dans la bouche de Jacques Chirac, symbole de la campagne française.

Par la suite, la recherche a démontré tous les bienfaits de la consommation de pommes certifiant par là-même l’adage populaire « Mangez une pomme par jour éloigne le docteur ».
Comme on l’expliquait dans cet article, les pommes sont bonnes pour notre microbiote intestinal grâce aux 100 millions de bactéries qui la peuplent, et ce notamment dans le trognon.

Et surtout comme nombre de fruits, elle contient une quantité importante de polyphénols dont les bienfaits sur la santé ne sont plus à démontrer grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydants. Une étude publiée en 2019 a même dévoilé le rôle des polyphénols pour la réductions des cancers et des maladies cardiovasculaires.

Mais la pomme, quoiqu’ayant des polyphénols, n’en apporte pas à elle seule suffisamment. Elle n’aurait pas plus d’avantages sur ce point que nombre de fruits et légumes.

Mais des chercheurs allemands de l’Université Hochschule Geisenheim ont démontré qu’une méthode particulière de pressage permet au jus de pomme de concentrer la moitié des apports quotidiens nécessaires en polyphénols dans un seul verre de jus (150 ml).

Un bon tour de mains suffit… Ou plus exactement une bonne technique. Celle-ci consiste à utiliser un filtre-presse en spirale. Le pressage se réalisant sous vide, cela empêche l’oxygène de venir dégrader les polyphénols.

Dans leur étude publiée dans la revue Food research international les chercheurs précisent : « En 2019, seuls 12 % des adultes dans les États membres de l’UE ont déclaré manger cinq portions ou plus de fruits et légumes par jour ( Eurostat, 2022 ). Ainsi, une consommation faible à modérée de jus de fruits purs à 100 % pourrait aider les individus à augmenter leur consommation de composés phytochimiques bénéfiques pour la santé ».
Mangez des pommes, bien pressées.

2-Michel Talagrand reçoit le « prix Nobel » des maths pour ses recherches sur les probabilités

Bandana, blouson de cuir, bagues et barbe longue, le look de biker de ce mathématicien détonne. Michel Talagrand est le prof de maths que l’on aurait rêvé d’avoir. A 72 ans, ce mathématicien est toujours passionné et c’est avec émotion qu’il a appris cette semaine avoir reçu le célèbre prix de mathématiques Abel 2024. Surnommé le prix Nobel des maths, le Prix Abel lui a été attribué pour un sujet qui occupe les lycéennes et lycéens : les probabilités…
Ils seront ravis d’apprendre que les probabilités ont longtemps été une discipline mal considérée par les mathématiciens. Michel Talagrand, directeur émérite du CNRS, rappelle à Sciences et Avenir : « Le fait de donner un prix en probabilités était inconcevable il y a encore 30 ans. Il est vrai que beaucoup de résultats de probabilités n’étaient pas toujours fondés proprement. (…) Aujourd’hui, l’introduction du hasard (les processus stochastiques) sont un pan immense des mathématiques, et les probabilités sont même le domaine où il y a le plus de conférences. »

Dans une interview vidéo réalisée par le CNRS, ce grand passionné à la voix douce annonce que l’argent décerné par ce prix Abel lui permettra de financer une fondation pour les maths.  

Ces lignes lues, les élèves peuvent replonger le nez dans leurs cours de proba…

Alexandre Marsat

Newsletter Curieux !
Recevez chaque semaine la newsletter qui démêle le vrai du faux et aiguise votre curiosité !